FONDATEUR

Maître Mitsuhiro KONDO

kondo 1970

9ème Dan de Judo HANSHI

7ème Dan Aikijutsu KYOSHI

6ème Dan Karate

et aussi gradé dans d’autres disciplines telles que l’aikido et le kendo.

Une expérience professionnelle qui débute en 1958 après un tour de suisse dans les clubs de l’époque sur invitation de la fédération suisse de judo.

En 1958 le Shung Dô Kwan engageait son premier enseignant professionnel : Maître Mitsuhiro Kondo, à temps partiel d’abord, puis à plein temps. Durant cette année  une série de démonstrations publiques eut  lieu au dojo de la rue Liothard. Ces démonstrations furent  organisées  par  Me Kondo, Me Hiroo Mochizuki et Me Jim Alcheik, elles firent  connaître aux Genevois le karate-dô, l’aikidô et le kendô, sans parler du sumo.

Maître Kondo a donné  plus de 50 ans de sa vie en Suisse pour développer et enseigner  plusieurs disciplines. Il a créé la première fédération de karate-dô, il a formé les premiers Kendôkas de suisse et enseigné l’aikido avant de diffuser sa méthode d’aikijutsu, qui  descend directement de l’enseignement de Maître Minoru Mochizuki dont il a été l’élève dans son dojo du Yoseikan à Shizuoka pendant de nombreuses années.

Il a beaucoup œuvré auprès de la Fédération Suisse de Judo, comme expert du Kodokan pour la diffusion du Judo en Europe. Basé en Suisse,  il a donné de nombreux stages dans toute l’Europe, et en Afrique du sud.

Maître Kondo décida d’ouvrir son propre dojo en 1970 : Le Kondo Dojo. C’est en 1998 lors de son dernier déménagement qu’il le renomma Budo Club de l’Europe.

A son départ pour le Japon en 2009, c’est à son élève Maurizio D’Amone qu’il transmit son dojo, et ce jusqu’à aujourd’hui.

Du Japon, il continue à prodiguer ses précieux conseils à ses élèves.

Aujourd’hui,  Maurizio D’Amone et ses camarades instructeurs – Yvan Rochaix, Jean-François Brovarone, Stéphane Goy et Leïla Goy – continuent à perpétuer l’enseignement d’un très grand Maître

MITSUHIRO KONDO SENSEI

Remonter en haut de la page